EPHEMEROPTERA

 

Deuxième exposition solo de Jérôme Trudelle

 

Hydrocal blanc et du fil de coton. 

 

Salle d'exposition du pavillon Alphonse-Desjardins, Université laval, Québec

 

Du 1er mai au 17 mai 2019


         Je présente le fruit de mes réflexions sur l'esthétique de la fragmentation dans cette installation comprenant plus de 1600 morceaux de plâtre accrochés dans l'espace. Imprégnée d'un blanc immaculée, cette oeuvre propose une exploitation du système de suspension en rendant visible chacun des fils de coton qui permettent le flottement des fragments, créant une aura lumineuse qui devient partie intégrante de l'oeuvre. Cette installation reflète mon intérêt pour la sensation de mouvement et le caractère narratif qui découlent de l'accumulation de particules dans l'espace, laissant au regardeur la possibilité d'imaginer la reconstruction ou bien la déconstruction d'une masse organique et dynamique.